Patrimoine

Le nom de notre commune « Le Veurdre » anagramme du mot « VERDURE », nous fait penser à un site calme, paisible, accueillant au milieu une nature généreuse, en bordure de belles rivières.

Le Veurdre est une petite ville fortifiée où subsistent deux tours d’enceinte. En son centre, se trouve l’Eglise Saint-Hippolyte du 12ème siècle dite de pèlerinage renfermant certains objets classés Monuments Historiques, des maisons anciennes (14 et 15èmes siècles), des objets datant pour certains du Moyen-Age trouvés sur le site de Saint-Mayeul (ancien prieuré classé Monument Historique, celle de Souvigny) anciennement exposés à la Maison du Patrimoine sont maintenant visibles à la Mairie du Veurdre, la maison de la Batellerie (exposition d’objets de mariniers de l’Allier, des chantiers de construction de bateaux).

Jusqu’en 1935, la commune a eu une activité fluviale importante (2ème port du département après Moulins) puisqu’il existait trois ports dont le plus important « le port au vin » était situé en bordure du bourg.

Le Veurdre est sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle que de nombreux pèlerins fréquentent. Elle est traversée par 3 voies romaines.

De nombreux châteaux privés, visibles de la route, témoignent de l’histoire de notre commune : la Beaume, la Charnée, Beauregard, le Coudray, le Pavillon.

Certains ont eu des hôtes célèbres comme François 1er, Jeanne d’Arc et son écuyer Perrin Blanc. Ils ont appartenu à la famille Leblanc (ou d’autres aussi connus).

Des moulins avaient été construits sur les bords de la Bieudre. Le Moulin Neuf visible à la sortie du bourg en direction de Lurcy-Lévis et deux autres en remontant la rivière : le Moulin Bonin à moitié détruit et le Moulin Barrat.